La luminothérapie

La luminothérapie est une méthode thérapeutique qui consiste à se soigner par une exposition à la lumière. Selon l’effet thérapeutique recherché, les lampes et le temps d’exposition varient.

Il a été montré qu’un manque de lumière (en particulier l’hiver), ou une exposition lumineuse au mauvais moment de la journée peuvent dérégler notre horloge biologique et impacter tout notre organisme (troubles du sommeil, affects dépressifs, troubles digestifs, fatigue…).

L’horloge biologique est directement sous l’influence de l’alternance jour/nuit. En effet, l’intensité lumineuse du jour va inhiber la sécrétion de mélatonine, cette hormone qui permet à l’organisme de se préparer au sommeil. A l’inverse, à la fin de la journée la baisse de luminosité va au contraire stimuler la production de mélatonine et donc préparer le corps à la période de sommeil. C’est donc l’effet de la lumière sur la production de mélatonine qui va servir de base à la luminothérapie.

Au cours des saisons, le taux de mélatonine varie beaucoup en raison des variations de l’intensité lumineuse journalière. Une journée d’hiver courte et moins lumineuse va dérégler la production de mélatonine et notamment diminuer le pic du soir ce qui peut engendrer des troubles du sommeil. Des séances de luminothérapie lors de cette période permettra de restaurer une sécrétion optimale de mélatonine la nuit et resynchroniser l’horloge biologique.

La mélatonine joue un rôle prépondérant dans la synchronisation de l’organisme avec son environnement, sur le sommeil, les effets du vieillissement et dans les troubles de l’humeur. D’où l’idée d’utiliser la lumière pour modifier la période de libération de la mélatonine.

Les avantages de la luminothérapie

  • Les lampes coûtent cher à l’achat mais sur le long terme le traitement coûte moins qu’un traitement médicamenteux et la prise en charge par un médecin. Une lampe coûte 150 euros, le patient consulte la première année, et les années suivantes, il gère seul son traitement selon ses symptômes.
  • Les effets secondaires sont tout à fait négligeables en comparaison à ceux des traitements médicamenteux.
  • Si elle n’est pas suffisamment efficace à elle seule, rien empêche d’utiliser la luminothérapie en complément d’un autre traitement. Bien au contraire, elle ne pourra qu’apporter un effet bénéfique si on utilise correctement les lampes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s