Le complexe d’Icare d’Erica Jong

Isadora Wing, jeune New-Yorkaise séduisante et insolente, se trouve dans une situation embarrassante : alors qu’elle a peur en avion, là voilà embarquée à dix mille mètres d’altitude avec cent-dix-sept psychanalystes, dont sept l’ont eue comme analysante. Assis à côté d’elle, le septième est devenu son second mari. Bien qu’il l’ennuie terriblement, elle l’accompagne à Vienne où elle s’apprête à passer une semaine de séminaires fastidieux. Mais sa rencontre avec Alain Goodlove, un anglais au charme irrésistible, va bouleverser son voyage, son mariage et sa vie.

Érotique et littéraire, sensuel et intelligent, ce roman captivant a suscité une vive polémique lors de sa publication aux Etats-Unis en 1973, en plein mouvement de libération des femmes, et a valu à Erica Jong un succès international à seulement vingt-neuf ans. Erica Jong raconte les désirs, les fantasmes, les contradictions aussi de la vie sexuelle féminine. Le complexe d’Icare est un chef d’oeuvre comique qui reste d’une insolence monumentale. Il a été traduit dans le monde entier et vendu à plus de dix millions d’exemplaires.

La femme interdite (livre)

Comment aimer lorsque le corps s’y refuse ? Se ferme ? Impuissante comme l’on dit d’un homme qu’il est impuissant, Lila va décupler ses capacités d’amour, à la manière de l’aveugle avec ses autres sens, pour mieux vivre. Sur cette terre, chaque fois qu’un être se guérit, il soigne le genre humain. Et Delphine de Malherbe de briser, en empruntant au mode romanesque, la loi du silence sur ce mal qui touche des milliers de femmes.

Notre avis : Nous suivrons au cours de ces pages la lutte explosive qui prend corps dans celui de Lila. Le combat contre son corps qui se refuse, qui agit et réagit malgré elle. Personnage atypique et perturbant, Lila est une égarée.  Parfois violente et au langage cru, elle nous livre son vécu intérieur. A la fois perdue et combattante, elle cherche sans y croire tout en l’espérant, une issue.

Comme un vide en moi, de Moussa Nabati

« Je sens comme un vide en moi… » Comment interpréter ce qui nous arrive ? Pourquoi est-il si compliqué de jouir du présent ? Cet ouvrage permet de comprendre le sentiment de vide intérieur, depuis son origine dans les premiers liens mère-enfant jusqu’aux troubles qu’il engendre à l’âge adulte, et offre des pistes pour chacun à mieux vivre.

  • Décoder : les souffrances liées aux sentiments de vide et d’absence à soi-même : instabilité, mauvaise image de soi, angoisses, difficultés sentimentales…
  • Un ouvrage au plus près du vécu à partir de longs témoignages commentés et analysés.
  • Un guide pour agir et transformer son vide intérieur en source d’énergie.

Moussa Nabati est psychanalyste, thérapeute et docteur en psychologie. Auteurs de plusieurs ouvrages, il a notamment reçu le prix Psychologies pour Le bonheur d’être soi.

 

Notre avis : Grâce aux témoignages de ses patients et à un discours clair, Moussa Nabati nous éclaire sur le sentiment de vide et toutes les répercussions qu’il engendre dans l’adulte que nous sommes devenus.

L’inconscient expliqué à mon petit fils

Il n’est pas si simple de se représenter l’inconscient, comment il agit, comment il se manifeste. Vous me direz, c’est inconscient! Grâce au dialogue entre l’auteur et des enfants, ce livre nous éclaire. Les mots sont simples et les exemples nous parlent à tous !

La Guerre des étoilesTitanic, l’imaginaire des contes et légendes, le rêve, le comportement des animaux : c’est en s’immergeant dans l’univers mental des adolescents d’aujourd’hui que la meilleure spécialiste française de la psychanalyse et de son histoire donne corps à une réalité que l’on ne voit pas mais qui n’en détermine pas moins nos manières de vivre.

Une grande réussite pédagogique.

Historienne, Élisabeth Roudinesco est l’auteur de plusieurs livres qui ont fait date, notamment Histoire de la psychanalyse en FranceJacques LacanDictionnaire de la psychanalyse et Sigmund Freud en son temps et dans le nôtre (Prix Décembre, 2014).

Les Femmes Mal Aimées

de Mariela Michelena

« Je suis désolée… Ne t’inquiète pas… Ça ne m’arrivera plus… Je te comprends… »

Ce livre est dédié à toutes les femmes mal aimées. Des femmes qui pleurent un amour à jamais perdu. Des femmes fidèles à des partenaires inconsistants. Des femmes extraordinaires qui deviennent des petites filles désespérées si leur homme ne les appelle pas. Des femmes combatives face à tous les défis, sauf pour se protéger de celui qui les fait souffrir. Des femmes prêtes à attendre et attendre toujours…

Dans un style simple et direct, la psychanalyste madrilène Mariela Michelena s’adresse à chacune de ces femmes, lui montrant comment reprendre les rênes de sa vie et aimer, tout en se sentant heureuse d’être ce qu’elle est.

 

Aide-mémoire de Psycho-sexologie

La psychosexologie fait partie des fondamentaux que tous les professionnels de la santé confrontés dans leur pratique à la sexualité humaine et à ses interactions avec la santé physique et psychique doivent connaitre, quelle que soit leur profession de base.

Cet ouvrage s’appuie sur :

  • une rigueur scientifique,
  • de nombreuses références,
  • une expérience de praticiens sexologues, psychologues et psychiatres.

Il éclaire la part la plus profonde et la plus complexe de la prise en charge des troubles sexuels, de l’homme, de la femme et du couple. Il met en évidence l’originalité et la spécificité de la prise en charge des troubles sexuels dans son aspect pratique.

L’aide mémoire de psychosexologie, de Joelle Mignot, Patrick Blachère, Audrey Gorin, Cyril Tarquinio, 2ème édition, Dunod, 2018

 

La fin de la plainte de François Roustang

Que cherche un patient qui vient consulter un « psy » ? Il s’épanche, il se plaint, il dit vouloir changer. Mais comment faire ? C’est la question que se pose tout thérapeute, mais également chacun de nous, dès qu’il est confronté à une grande douleur, à une perte, dès qu’il en a assez. S’agit-il de chercher une écoute, une consolation pour mieux patauger dans nos « problèmes » ? Non, répond François Roustang. Il faut au contraire en finir avec la plainte, sortir de notre moi chéri, que nous cultivons avec nos jérémiades. C’est à cette condition que nous pourrons vraiment changer notre existence pour nous ouvrir enfin au monde et aux autres.

Philosophe et théologien de formation, psychanalyste, François Roustang est notamment l’auteur de Un destin si funeste et de Comment faire rire un paranoïaque?