Aide-mémoire de Psycho-sexologie

La psychosexologie fait partie des fondamentaux que tous les professionnels de la santé confrontés dans leur pratique à la sexualité humaine et à ses interactions avec la santé physique et psychique doivent connaitre, quelle que soit leur profession de base.

Cet ouvrage s’appuie sur :

  • une rigueur scientifique,
  • de nombreuses références,
  • une expérience de praticiens sexologues, psychologues et psychiatres.

Il éclaire la part la plus profonde et la plus complexe de la prise en charge des troubles sexuels, de l’homme, de la femme et du couple. Il met en évidence l’originalité et la spécificité de la prise en charge des troubles sexuels dans son aspect pratique.

L’aide mémoire de psychosexologie, de Joelle Mignot, Patrick Blachère, Audrey Gorin, Cyril Tarquinio, 2ème édition, Dunod, 2018

 

La fin de la plainte de François Roustang

Que cherche un patient qui vient consulter un « psy » ? Il s’épanche, il se plaint, il dit vouloir changer. Mais comment faire ? C’est la question que se pose tout thérapeute, mais également chacun de nous, dès qu’il est confronté à une grande douleur, à une perte, dès qu’il en a assez. S’agit-il de chercher une écoute, une consolation pour mieux patauger dans nos « problèmes » ? Non, répond François Roustang. Il faut au contraire en finir avec la plainte, sortir de notre moi chéri, que nous cultivons avec nos jérémiades. C’est à cette condition que nous pourrons vraiment changer notre existence pour nous ouvrir enfin au monde et aux autres.

Philosophe et théologien de formation, psychanalyste, François Roustang est notamment l’auteur de Un destin si funeste et de Comment faire rire un paranoïaque? 

 

Rien ne s’oppose à la nuit

Rien ne s’oppose à la nuit

de Delphine de Vigan

 

«  Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre.

Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant de familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence. »

 

Delphine de Vigan tente à travers ce livre de raconter sa mère. Cette femme toujours un peu étrange, parfois complètement absente et qui à la suite de bouffées délirantes fut finalement diagnostiquée bipolaire. Mais que lui est-il arrivé ?

A travers l’enregistrement des membres de sa famille, elle tente de reconstruire l’enfance de sa mère, son histoire familial… et ses secrets.

Les symptômes psychosomatiques

On parle de névroses d’organe, d’affections ou de médecine « psychosomatique » pour désigner des aspects de la pathologie générale qui sont en relation avec la vie consciente et surtout inconsciente. Il existe des sujets qui réagissent de manière prévalente par des habitus pathologiques de longue durée ou cycliques par de vraies maladies (tuberculose, asthme, hypertension etc.), qui expriment un style particulier de personnalité.

Les troubles psychosomatiques peuvent aller de l’allergie, à l’eczéma jusqu’à certaines formes beaucoup plus graves, comme le cas de certains cancers.

Le diagnostic psychosomatique

Il semble qu’on puisse dégager de toutes les recherches une « personnalité psychosomatique ». On retrouve souvent dans leur histoire des accidents qui menacent sérieusement la vie. Ces personnes répondant aux formes graves des affections psychosomatiques : tuberculoses à rechutes, troubles cardio-vasculaires graves, ulcères hémorragiques, etc.

Chez eux, on relève une forme particulière d’immaturation, dans laquelle le psychisme paraît insuffisamment armé pour « distancier » certains conflits et les canaliser dans des conduites caractéristiques de la vie de relations. Les conflits se déchargent alors dans l’appareil viscéro-végétatif. Dans cet esprit, on peut dire que le malade psychosomatique ne pleure pas : il a une crise d’asthme. Il n’exprime pas sa colère, il devient hypertendu. Il ne va pas de l’angoisse à la névrose ou au délire, mais de l’angoisse à la mort.

A Paris, on pourra citer l’Institut Psychosomatique de Paris (IPSO), spécialement chargé de travailler et de prendre en charge ces troubles. On trouve aussi des services hospitaliers dédiés comme l’AURA, l’institut de psycho néphrologie. C’est dire si médecine et psychologie peuvent se rejoindre pour ces prises en charge.

Les médecins se sont intéressés aux problème les plus remarquables par leur fréquence et leur valeur exemplaire :

  • en pathologie respiratoire : l’asthme et la tuberculose pulmonaire ;

  • en pathologie endocrinienne : la maladie de Basedow, le diabète et le rhumatisme chronique ;

  • en pathologie cardio-vasculaire : l’hypertension artérielle et les infarctus viscéraux ;

  • en dermatologie : le psoriasis et certains eczéma ;

  • en pathologie nerveuse : la migraine

  • et enfin, tout le domaine de l’allergie.

L’exemple de l’allergie (1)

la variabilité des allergènes chez le même sujet, la possibilité de réactions à des sentiments (asthme de Trousseau, déclenché par sa colère), à des images (asthme de Proust), à des rêves (Jacquelin), comme aussi les paradoxes des traitements (l’allergique réagit à tout ou à rien), suffisent à manifester qu’on ne peut se contenter de poursuivre le dépistage d’une substance nocive ou d’un processus physiologique isolé de son contexte psycho-social.

Les psychosomaticiens ont beaucoup étudié « la personnalité allergique » : labilité émotionnelle, dépression latente, revendication affective permanente… Rappelons les importants travaux psychanalytiques de P. Marty qui tendent à démontrer l’existence d’une relation aux autres spécifique chez l’allergique.

La psychothérapie

En début de psychothérapie, le patient est appelé à comprendre que le thérapeute va s’intéresser à autres chose qu’à ses symptômes d’ordre physique. Il n’y a pas de protocole « type » dans la prise en charge : tantôt brusquée, tantôt patiente, parfois appliquée à tout le cours d’une maladie chronique, ici plus analytique et là plus rationnelle, tantôt appuyée sur des médicaments, tantôt utilisant comme instruments des modifications du cadre familial ou social.

(1) H. Ey, P. Bernard et C. Brisset, Manuel de Psychiatrie, Masson 6ème édition, Paris

A lire : Les maladies dites "imaginaires", enquêtes sur les douleurs et les symptômes inexpliqués 

Les-maladies-dites-imaginairesEn livrant une synthèse passionnante des apports médicaux, des neurosciences et des théories psychologiques le Dr Alain Autret, neuropsychiatre et professeur de médecine, montre qu'elles sont le produit d'un formatage des modalités de réaction au stress dans l'enfance. En sachant que chacun façonne ses symptômes et s'adapte selon sa propre histoire. Et que l'anxiété aggrave les symptômes et vice-versa. Il faut comprendre ce qui se joue pour permettre de guérir. En apprenant à gérer le stress, on peut s'investir dans des activités récréatives, rectifier le fonctionnement cérébral et retrouver le plaisir de vivre. 

Manuel de psychiatrie

À l’occasion des 50 ans de la 1e édition du Manuel de psychiatrie, Elsevier Masson réédite ce grand classique qui a marqué de façon déterminante plusieurs générations de psychiatres. Cet ouvrage constitue une des dernières œuvres théoriques qui rende compte de la globalité du champ psychiatrique. C’est, à ce titre, un document unique sur l’histoire de la psychiatrie. « Ce Manuel réédité témoigne de la vitalité et de la postérité de la pensée de trois hommes dont la vision croisée nous est encore aujourd’hui indispensable. » J.-D. Guelfi

« Vingt ans après sa disparition, l’œuvre d’Henri Ey apparaît comme un modèle d’équilibre entre références théoriques et cliniques, inspiration philosophique et pragmatisme, s’appuyant sur une conception humaniste du sujet souffrant perçu dans sa globalité. Au-delà du scientifique, nous avons voulu évoquer son engagement dans les grands sujets de réflexion de son époque et son militantisme au quotidien qui ont largement contribué au développement d’un modèle de psychiatrie ‘ à la française‘. J.-R. Cohen L’information psychiatrique

Les actus du blog

couple bébéLe Figaro-santé, Après une grossesse, la baisse de libido est fréquente. L’arrivée d’un enfant peut bouleverser la vie intime du couple. L’équilibre peut être aisément retrouvé en renouant progressivement avec l’échange corporel et en se réservant de petites attentions.
schema-contractions-vaginSexo-conseilDiagnostiquer le vaginisme, manifestations physiques d'un trouble psychologique. Le vaginisme est un trouble sexuel qui affecte un grand nombre de femmes dans le monde. Ce trouble de la sexualité s'accompagne très souvent d'un sentiment de honte qui fait que bien souvent les couples rencontrant cette difficulté ne consultent pas immédiatement afin d'établir un diagnostic.
le sexe et les dieuxLe Monde, Philippe Brenot, Le sexe et les dieux« L’activité la plus réglementée dans les religions, c’est la sexualité. Il s’agit de codifier un acte physiologique, composé d’érections, de lubrification et de mouvements du bassin de façon à lui donner une importance métaphysique. » C’est ainsi que Boris Cyrulnik commence sa réflexion sur la sexualité dans sa nouvelle Psychothérapie de Dieu*.
arrivée des enfants dans le coupleFink.careL'arrivée des enfants dans le couple, L’arrivée des enfants est un tsunami dans un couple. Il est très fréquent qu’un couple vienne consulter dans les deux premières années qui suivent la naissance de leur premier enfant…
faut il avouer son infidélitéFink.care,Faut-il avouer son infidélité? Doit on dire la vérité ? Avouer une infidélité, est-ce une preuve d’honnêteté ou d’égoïsme? « Faute avouée à moitié pardonnée ». Ce vieil adage est-il pertinent à propos de l’adultère ? Faut-il, en bon scout, avouer son forfait pour repartir sur des bases « saines » ?
pornographieaddict'Aide,Trop de pornographie nuit à l'érection. Les médecins qui assistaient au 112e congrès annuel américain d'urologie sont rentrés chez eux avec une mauvaise nouvelle et, peut-être, la découverte d’un nouveau syndrome : les troubles de l’érection induits par l’excès de consommation de pornographie.
intelligence-emotionnelleCerveau&Psycho, Une trop grande intelligence émotionnelle peut être néfaste. Avoir une grande empathie peut augmenter le stress, du moins chez les hommes.
Le-clitoris_width1024Science&Vie, Les femmes ont-elles des érections? Organe homologue du pénis, le clitoris est lui aussi doté d'une capacité érectile. L'anatomie du sexe féminin est de mieux en mieux connue grâce aux études scientifiques.

http-o.aolcdn.comhssstoragemidasab3d88c48d1c92730944b5068687d73c205005873477128117Le huffingtonpost.fr, Un lien entre sexe et bonheur? Oui, mais ce serait grâce aux câlins d'après, selon des chercheurs. Si plusieurs études semblent montrer que faire l'amour est lié au fait d'être heureux, le lien de cause à effet est plus compliqué que ça.
l'obscénité des fleurssexologie.blog.lemonde.fr,L'obscénité des fleurs. La plus célèbre des plantes carnivores, la Dionée « attrape mouches », est étonnante de ressemblance avec la fleur vaginale. Il n’en fallait pas moins pour que des pensées malicieuses y voient ce vagin denté que craignent terriblement les hommes.
téléchargementLe cercle Psy, Disputes dans le couple : le temps ne fait rien à l'affaire. On s’imagine que les sources de désaccords finissent par s’estomper, ou alors qu’ils finissent par miner le couple. Ce n’est pas tout à fait la conclusion de la recherche menée à l’université de l’Ohio...
musique-et-sexe-meme-frissonCerveau&Psycho, musique et sexe, même frisson... La musique active le même réseau cérébral associé au plaisir que celui de la nourriture, des drogues ou du sexe.

Le sexe des aventuriers : En grand défenseur des droits sexuels qu’il a toujours été, Emmanuel Pierrat plante aujourd’hui sa plume acérée dans l’océan intime des héros d’aventure.

Le Huffington Post, Comment le « bondage » peut aider les couples en mal de communication

Libération, Blog, les 400 culs, Que signifie aimer? 

Libération, Blog, les 400 culs, L’amour libre, une utopie libératrice?